Evaluation des risques de dégradation mécaniques des peintures

Evaluation des risques de dégradation mécaniques des peintures

Les peintures, confrontées à des contraintes climatiques durant les expositions, les transports, les manutentions, les prêts …. sont soumises à des risques potentiels de dégradation.

L’environnement climatique est un facteur majeur de la dégradation mécanique des peintures. Un climat instable se traduit inévitablement par des variations d’humidité et de température. Chaque écart d’humidité et de température se traduit dans la peinture par des variations de tension. L’ensemble de ces variations de tension va contribuer à l’affaiblissement de la peinture par fatigue mécanique.

Toutefois il existe une variation minimale de tension Vminit correspondant à la limite d’endurance de la peinture. Le LARCROA a mis au point une méthode d’évaluation des risques à partir des relevés climatiques et des caractéristiques de chacune des peintures. En plaçant un mini enregistreur au revers d’un tableau nous pouvons enregistrer les variations de températures et humidité durant son transport et son exposition et évaluer les risques de dégradations mécaniques.

Suivi de l’humidité et de la température d’une peinture pendant un prêt.

Modules de calcul des tensions ou indicateur de risques de dégradation.

Ce module de calcul, nous permet de calculer les risques de dégradation mécanique des peintures en transformant les données climatiques en données mécaniques de la peinture.

Etude sur devis

Pour en savoir plus sur les activités du LARCROA allez sur actualités

LARCROA 9 rue d’Alésia 75014 Paris
Tél. 01 45 65 36 91
Mob : 06 18 41 45 49
https://www.larcroa.fr