Bio-contamination de documents d'archives et d'objets patrimoniaux

Pratiquement, le prélèvement d’échantillons (réalisé sur place ou au laboratoire) permet :

  • Dans un premier temps, de déterminer la viabilité des agents contaminants par la mise en culture sur un milieu gélosé à spectre large qui en facilite la croissance.
  • Dans un second temps, d’identifier sous les souches actives.

Pour les espèces fongiques, l’identification est faite par l’observation sous microscope optique de leurs caractères morphologiques.

Pour les espèces bactériennes, l’identification est faite également par l’observation sous microscope optique de leurs caractères morphologiques et la mise en évidence d’éléments structurels ou biochimiques par des colorants ou réactifs spécifiques (coloration de Gram, test de la catalase, oxydase…)

Demandez nos tarifs.

Pour en savoir plus sur les activités du LARCROA allez sur actualités